Nous sommes en été depuis maintenant une semaine, la période de la Canicule est de retour, c’est annoncer, mais le ressentis depuis un plus long moment. Il faut faire attention, ne pas sortir à des heures chaudes (même si on adore sortir en été) faut modérer les sorties. Chez nous dans le sud de la Franche nous dépassons les 40°, 3 ans de canicule en été, peut être qu’on s’y connaît assez, mais nous arrivons quand même à être perturbées par cette chaleur étouffante sans pluie pendant des semaines. Je vous invite donc à lire ceci quelques conseils :

Les différents niveaux du Plan canicule

  • Niveau 1 – veille saisonnière

Activé automatiquement du 1er juin au 15 septembre, ce niveau de veille saisonnière correspond à la vigilance verte sur la carte de Météo France.

  • Niveau 2 – avertissement chaleur (carte de vigilance jaune)

Le niveau 2 correspond à un épisode de fortes chaleurs qui nécessite une attention particulière, en fonction des situation suivantes :

« pic de chaleur » : exposition de courte durée (un ou deux jours) à une chaleur intense présentant un risque pour la santé humaine, pour les populations fragiles ou surexposées, notamment du fait de leurs conditions de travail et de l’activité physique.
« épisode persistant de chaleur » : températures élevées qui perdurent dans le temps (supérieure à trois jours) pour lesquels les indices biométéorologiques (IBM) sont proches ou en-dessous des seuils départementaux ; ces situations constituant un danger pour les populations fragiles ou surexposées, notamment du fait de l’activité physique.

  • Niveau 3 – alerte canicule (carte de vigilance orange)

La canicule constitue une période de chaleur intense pour laquelle les IBM dépassent les seuils départementaux pendant trois jours et trois nuits consécutifs et susceptible de constituer un risque pour l’ensemble de la population exposée.

Quand un département est en vigilance orange sur la carte de Météo-France avec un pictogramme canicule (thermomètre), la décision de déclencher le niveau 3 – alerte canicule et d’activer les mesures du plan départemental canicule est de l’initiative du préfet de département avec l’appui de l’ARS.

  • Niveau 4 – mobilisation maximale (carte de vigilance rouge)

Le niveau 4 correspond à une canicule avérée exceptionnelle par sa durée, son intensité, son étendue géographique, à fort impact sanitaire, avec apparition d’effets collatéraux dans différents secteurs (sécheresse, approvisionnement en eau potable, saturation des hôpitaux, feux de forêts, nécessité d’aménagement du temps de travail ou d’arrêt de certaines activités…).

Il est déclenché au niveau national par le Premier ministre sur avis du ministre chargé de la santé et du ministre chargé de l‘intérieur.

Chez nous dans le Gard ainsi que les départements voisins comme le Vaucluse, bouches du Rhône et Hérault, nous avons était mis en zone rouge des 16 h le jeudi 27 juin ! Rare pour ce mois. Il faut tous faire attention de bien s’hydrater, ne jamais oublier de boire assez d’eau, éviter les boissons sucrées, les boissons chaudes, alcoolisées. Bien boire de L’EAU ! Toujours penser à proposer de boire aux proches âgés, fragiles ou dépendants a le réflexe de boire un grand verre d’eau toutes les heures. Et aux enfants, bébés.

Ne pas forcer non plus, car risque de noyade, se mouiller souvent la tête ! Ne pas trop boire l’eau trop froide.

Quand on peu pas sortir à ces heures 15 heures a 18 heures, éviter les sorties, fermer vos volets , si vous avez une clim ou un ventilo fermer même vos fenêtres si vous en avez pas ouvrez vos fenêtres , entrebâiller vos volets si vous pouvez mettez des serviettes humides si il y a un peu d’air ça peut peut être vous aidez à vous rafraîchir .

N’hésitez pas aussi à prendre un douche le matin & une le soir avant de vous coucher, ainsi qu’à vous arrosez les jambes dés que possible et le plus que vous pouvez (Jambes, tête, nuque …. ) Aérée le matin à la fraîche, faite moins d’efforts que possible…

Votre santé est en danger lorsque la température extérieure est plus élevée que la température habituelle. La chaleur fatigue toujours.

Elle peut entraîner des accidents graves, et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur.

La pollution de l’air et l’humidité aggravent les effets liés à la chaleur.

Certaines personnes âgées peuvent ne pas avoir conscience de la perception de la soif.

Si le sujet mange peu ou moins que d’habitude, la diminution des apports hydriques d’origine alimentaire doit être compensée par une hydratation supérieure. De plus, l’élévation de la température corporelle doit s’accompagner d’une augmentation conjointe de l’hydratation : par exemple, il faut consommer 0,5 l d’eau supplémentaire par jour si sa température passe de 37 à 38 °C.

Si vous êtes une personne isolée, pensez à vous inscrire sur le registre communal mis en place par votre mairie. Ce registre permet de localiser les personnes isolées pouvant être en difficulté, notamment en cas de canicule, afin de leur proposer une aide adaptée si nécessaire.

La chaleur expose les nourrissons et les enfants au coup de chaleur et au risque de déshydratation rapide. Prenez des précautions en limitant les sorties et en respectant les recommandations générale : rester au frais et s’hydrater.

Quels sont les signes qui doivent alarmer chez les enfants ?

Les symptômes

  • signes du coup de chaleur tels que fièvre, pâleur, somnolence ou agitation inhabituelle, soif intense avec perte de poids.

Que faire ?

  • placez l’enfant dans une pièce fraîche, donnez-lui immédiatement et régulièrement à boire ;
  • faites baisser la fièvre par un bain, un à deux degrés au-dessous de la température corporelle ;

Pour les Nourrissons, évitez de trop les habillés en couche, c’est le mieux, si vous sortez n’oublier pas ces indispensables : Crème solaire, à boire, casquette, T-shirt, des rechanges si il le faut, bien lui mouiller sa tête, le faire boire, ne pas oubliez la crème et le mettre à l’abri et surtout.

NE COUVREZ PAS LES POUSSETTES !!!!!!!

Toujours ce mouiller la nuque , ne pas sauter direct dans l’eau risque d’un malaise, noyade ! Risque d’une Hydrocution ( Lors d’une entrée brutale dans de l’eau froide, la température centrale baisse rapidement. Pour préserver cette température centrale, les vaisseaux au niveau des membres et de la peau se contractent rapidement (vasoconstriction), ce qui réduit les pertes caloriques. Ceci fait refluer le sang périphérique vers l’intérieur du corps, notamment vers le cœur, et provoque une augmentation de la pression artérielle. )

Ne laissez pas vos bambins dans la voiture, D’ailleurs il ne faut jamais les laisser seuls ! Toujours en surveillance.

Cet article vous a t-il bien aidez ? avez vous d’autres questions, des conseils en plus ? n’hésitez pas à partager à cette période de chaleur faut surtout être présents pour les autres, bien boire, rester le plus possible au frais entre les heures de ( 15h-18h ) , prendre une bonne douche le soir avant de vous coucher….