Humeur : Comme une envie d’évasion ..

Depuis quelques mois, quelques semaines, quelques minutes, seconde nous sommes tous confinés pour un avenir meilleur suite à ce virus qui traîne depuis des mois qui as attaqué en premier temps la chine, ensuite l’Italie, l’Espagne, chez nous la France ainsi de suite, tout les pays ,  le monde entier, je pense que je ne suis pas seule du moins je l’espère, de vouloir que tout cela se termine, et de pouvoir reprendre la vie !


Certes, nous n’allons pas la reprendre comme elle était d’un seul coup, cela va être compliqué pour tout le monde, nous sommes en confinement depuis le mardi 17 mars à 12 h.


Nous sommes sortis qu’une seule fois en famille pour pouvoir prendre l’air à la mi-mars, mais ce n’était pas la même chose qu’une simple vie, nous étions mal, très mal, nous avons regarder tous les côtés comme ci nous avions fait quelque chose de mauvais.


Cette sensation bizarre, dont on n’a pas profité comme on le souhaiter, nous avons dû dire aux enfants de faire attention, de garder leurs masques (un t-shirt masque.) sur leur visage alors qu’ils glissaient toutes les 5 minutes ou qu’elles ont voulus le retirer.. Ne pas toucher à tout est n’importe quoi, comment peut, on interdire tant de choses aux enfants ? 


C’était difficile, une heure nous y sommes restés, aussitôt rentrée nous nous sommes précipité au lavage des mains, changement d’habits, nous étions heureux de rentrer chez nous, comme ci nous étions vraiment protéger chez soi.

Nous sommes au Mois de mai , Normalement, le déconfinement ce fait le 11 mai, malheureusement, ce n’est pas ce qu’on voit dans les rues.. Un désastre par moment, nous sommes dans un autre monde, j’ai l’impression que nous sommes des Survivants, qu’il y a une attaque, nous sommes des extraterrestre dans notre propre vie, ville.


Les écoles vont à nouveau reprendre, tout comme les magasins, nous pourrions peut-être ressortir de notre prison, nous avons souhaité de garder nos enfants avec nous, pourquoi ? car, ce virus circule toujours, il y aura pas tout le matériel nécessaire pour la sécurité de nos enfants, je me sent pas d’en amener une sur trois tout les 2 jours, elles resterons avec nous, a faire des devoirs, des petites sorties 1 à 2 fois par semaine.


La peur ? Oui, cette émotion qui continue à nous anéantir, faut penser à tout le monde, déjà que nous les adultes nous en avions marre, imaginent nos enfants..

 

Comment cela ce passe chez vous ? vos ressenti ? 

14 commentaires

  1. Les enfants ne retourneront pas à l’école… c’est décidé! La situation est bien trop anxiogène. Je préfère les garder avec moi et finalement, même après le 11 mai nos habitudes vont bien peu changer!

  2. beaucoup de peur ici aussi
    on ne sort plus
    les enfants ne retourneront pas à l’école c’est décidé et oui la peur…

  3. je déprime grave alors j’ai hâte que l’on soit « déconfiné » mais je sais fort bien que la vie dite « normale » ne sera pas pour de suite et je me pose aussi un tas de questions… Je suis séparée de ma famille qui est à un peu plus de 100km alors ça me déprime tu peux pas savoir a quel point… déjà moralement et puis pour le blog parental pas facile sans enfants ! bisous

  4. Hello, c’est clair que c’est une situation vraiment bizarre. Ici en appartement avec un enfant de 4 ans et demi donc ce n’est pas évident car il a besoin de se dépenser et de courir dehors et de taper dans un ballon. Je me demande ce que l’avenir nous attend. Va-t-on reconnaitre d’autres périodes de confinement? C’est angoissant.

    1. Ca va être assez compliqué.. nous aussi en appartement avec 3 enfants de 5ans, 3 ans et 2 ans elles ont besoin de ce défouler… quand nous aurons des masques nous sortirons 2 fois par semaines si on peut mais au moins 1 fois.

  5. Coucou c’est très très compliqué pour moi j’ai le moral très bas, son ne sait toujours pas comment ça va se passer à l’école etc… c’est encore plus angoissant !

  6. Merci pour ton partage sincère ! Très touchante ! Pour moi les deux premières semaines étaient atroce, entre des séances de ménage je passais mon temps à bouder sur mon canap avec des coloriages débiles ou je dormais. La déprime bien psycho quoi. Ensuite je me suis prises en main et j’ai commencé à prendre en mains tous ce que j’ai laissé de côté avec la bonne excuse « je n’ai pas le temps ». Maintenant j’angoisse à devoir retourner au boulot comme avant.

Un petit commentaire ? ça ferai plaisir ! :)

[instagram-feed]
%d blogueurs aiment cette page :